LES LIMITES

Les règles et les interdits sont régulièrement dits et expliqués:- On ne tape pas pour montrer son désaccord, cela fait mal à l’autre. – On ne fait pas les petits fous à table, parce qu’on ne va pas bien digérer et que l’on risque de renverser son verre ou son assiette…

Je fais toujours confiance au fait que l’enfant puisse comprendre et adapter son comportement, qu’il faudra le temps qu’il faudra mais qu’il finira par y arriver.

Les conséquences au non-respect du cadre sont clairement énoncées également: Si on tape un copain, on lui donne un bisou ou une petite caresse et on dit « pardon ». Si on fait le fou à table,  on quitte la table et on revient lorsqu’on a décidé d’être calme…

Si l’enfant refuse et persiste dans son attitude, je me fâche et je punis si besoin est. Les punitions ne sont jamais humiliantes. Punition = assis sur “ La grande chaise” en attendant d’être calmé.

Il y a toujours réparation après. Par exemple, ranger les jouets que l’enfant a lancés dans toute la pièce, ou alors donner un bisou et dire « pardon » lorsque l’on a frappé un copain.

 

La relation aux autres