ACCUEILLIR LES PARENTS

Après un premier contact téléphonique, un rendez- vous est fixé avec les parents. Le rendez- vous a lieu dans « la pièce enfants« . Je leur fais visiter les lieux. Dans un premier temps, je demande aux parents quelles sont leurs attentes, leurs souhaits. Ensuite, je leur explique ma  façon de travailler, et nous commençons à lire ensemble le projet d’accueil. Si les parents sont toujours intéressés, nous lisons ensemble, le règlement intérieur et le contrat d’accueil. Les parents sont invités à poser des questions, et également dans les jours et semaines qui suivent. Je leur demande de réfléchir à leur aise, et de me téléphoner dans les 8 jours pour me faire part de leur choix.

ACCUEILLIR L’ENFANT

Une fois le contrat signé, je propose aux parents de passer nous dire bonjour avec l’enfant une fois que celui-ci est né. C’est l’occasion de faire connaissance et de rentrer en contact avec l’enfant avec douceur. Puis, je suggère aux parents de venir avec l’enfant, avant l’accueil proprement dit, pour une période d’adaptation. Cette période d’adaptation s’étale sur plusieurs semaines et s’organise de façon différente pour chaque famille, selon le rythme de chacun. Cette période est indispensable.

Lorsque le jour est venu de commencer la période d’accueil, j’encourage les parents à venir avec des objets personnels tels  qu’un tee- shirt déjà porté par la maman ou le papa, draps de lit, landau…pour que le bébé puisse rester en contact avec des odeurs et des objets familiers. Cela évite au bébé d’avoir une séparation brutale en étant plongé soudainement dans des odeurs inconnues et donc inquiétantes.

LE CARNET DE COMMUNICATION

Je demande aux parents de venir avec un carnet. Le premier jour, les parents auront écrit tout ce qui leur sembleront important à savoir sur l’enfant: la venue au monde, les habitudes, le rythme, le contexte familial…Les jours qui suivront, jusqu’au dernier jour d’accueil, j’écrirai le déroulement de la journée, les choses importantes qu’il me semble bon de signaler. Les parents sont invités à faire de même pour assurer une continuité. Pour moi, il est important de savoir où en est l’enfant lorsqu’il arrive le matin pour une journée d’accueil: a-t-il bien dormi?, à quelle heure s’est- il réveillé?, a-t-il été perturbé par quelque chose?, a-t-il un intérêt  particulier pour quelque chose?, a-t-il déjeuné et à quelle heure?, nouvel apprentissage ou nouveau  comportement, nouvel investissement… Avec l’expérience, je constate que ce carnet est investi très différemment par chaque parent. Pour moi, cela reste un outil indispensable où je continue à écrire quotidiennement quel que soit l’investissement des parents.

Le carnet de communication est l’illustration  de l’importance que je porte pour la communication entre l’accueillante et les parents. J’invite tous les parents à discuter avec moi, le plus tôt possible, lorsqu’il y a des questions, des peurs qui surgissent. Ceci pour éviter toutes tensions ou mal entendu éventuel. Il est primordial pour moi de ne pas laisser s’installer de non-dit ou d’inquiétude entre les parents et l’accueillante. Le carnet de communication sert aussi à préparer le départ du soir: savoir qui viendra chercher l’enfant, et à quelle heure. Cela me permet de préparer la transition du soir en prévenant l’enfant.

Le Carnet comprend:

  • présentation de l’enfant,
  • questions,
  • dialogue avec les parents,
  • échange d’informations pratiques diverses,
  • avoir un aperçu du vécu de l’enfant à travers son comportement quotidien,
  • assurer un suivi dans la transition quotidienne,
  • encourager le dialogue entre parents et accueillante.

… suite, Le rythme